L’assise et la présence

La prière silencieuse dans la tradition chrétienne

Un nouveau livre de Jean-Marie Gueullette est paru chez Albin Michel en mars 2017. Il présente la tradition chrétienne de prière silencieuse en quatre étapes :

1. Chemins chrétiens de l’intériorité

Dans la tradition, on trouve des constantes chez des auteurs situés à des époques très différentes, par exemple la nécessité d’ancrer la prière de présence dans la posture qui convient, en prenant le souffle pour appui.

2. Un mot pour se souvenir de Dieu

Dans l’Orient chrétien de l’antiquité, est apparue très rapidement la pratique consistant à se souvenir de Jésus en prononçant son nom sur le rythme de la respiration.

3. L’oraison de simple regard

Le siècle d’or de cette pratique, en Occident, est le XVIIe siècle français, au cours duquel de nombreux maîtres spirituels ont enseigné l’oraison de simple regard, ou de simple présence, héritière directe de la pratique des moines du désert.

4. Une pratique chrétienne

Ce dernier chapitre vise à préciser les critères de discernement pour comprendre la proximité et les différences entre la prière chrétienne de présence et les formes contemporaines de méditation.

Couverture Assise presence

Publicités